Vincent Kaheri

Le troupeau a toujours tort

Tu veux mon ebook? File-moi ton email...

Rédigé par vincent Aucun commentaire

Maintenant, il faut payer pour avoir du contenu gratuit! C'est à se marcher sur la tête...

Rien ne m'énerve autant que les blogueurs qui te proposent un ebook à condition que tu acceptes de leur donner ton email.

Comme j'ai parfois très envie de voir quelles sont les idées de mes contemporains sur des sujets variés, j'obtempère... avec un email jetable. J'en ai des tas.

Depuis que je peux créer des alias dans Outlook.com (anciennement Hotmail), j'ai des adresses du genre prendsmoipouruncon@hotmail.fr ou TurlututuEtCompagnie...

Je ne veux pas te filer mon email perso à moi que j'aime contre ton ebook à la gomme, avant même de savoir s'il est génial.

Donne moi plutôt ton ebook gratuit et je verrai si je veux bien te donner mon email.

C'est précieux, un email perso!

J'ai dû abandonner des tas de comptes parce qu'ils étaient spammés à mort par des indélicats qui revendaient l'adresse à tout le monde.

Pour que je te donne mon email, il va falloir que tu le gagnes, coco! Et je peux te dire que vu la pauvreté des ebooks que je télécharge en général, t'es pas prêt de voir la couleur de mon 06 ou de mon @!

Vendre la newsletter

D'abord, ce que tu dois vendre, ce n'est pas un ebook au rabais, avec des liens affiliés dedans ou les mêmes banalités que l'on peut trouver partout.

Si tu n'as rien d'intéressant à dire, tais-toi: inutile de mettre ta nullité au service de l'humanité sous forme d'un pdf... que tu fais payer en plus!

Parce que demander un email, c'est demander un paiement. C'est un troc.

Tu remarqueras, ce que je vends sur ce site, ce n'est pas un ebook: c'est une newsletter. C'est du contenu. Différent de celui que tu trouveras sur le blog.

Les produits que je vais vendre, ils seront sur d'autres sites, des pages faites pour vendre. Mon blog, il est là pour être lu et pour que des gens s'abonnent. Je l'avoue sans honte.

Oui, je veux ton email. Et si tu veux bien me le confier, d'abord je te garantis qu'il sera en sécurité, mais aussi que je vais t'envoyer:

  • des mini-formationsqu'autrement je fais payer
  • des bonnes affaires
  • des avant-première de mes produits
  • des réductions
  • des solutions pour devenir business-blogueur

Oui, je vais t'envoyer des emails. Et pas qu'un peu. C'est mon boulot d'envoyer des emails intéressants, pour que tu ne te désabonnes pas.

Non, je ne te donnerai pas d'ebook tout de suite. Tu en auras un plus tard, promis. Et d'autres aussi. Des infos premium, que tu ne pourras pas lire ailleurs. Ni sur ce blog, ni sur un autre.

Si tu t'inscris à ma newsletter, je peux te garantir une chose: je ferai TOUT pour que tu aies envie de recevoir mon prochain email. Pour que tu te demandes "mais que se passe-t-il? Il m'a enlevé de sa liste, ou quoi? 5 jours que je n'ai rien reçu!".

Et si jamais j'échoue, la faute est sur moi. Si tu te désabonnes, c'est que je n'ai pas réussi à te garder avec moi, à t'intéresser. Honte à moi. Je te rends ton email, tu n'entendras plus parler de moi.

Résumé de la vente de newsletters

Ta newsletter est un produit comme un autre. Le fait que tu la fasses payer avec un email personnel plutôt qu'avec des pépettes n'en fait pas moins un produit à VENDRE. C'est même ce qui a le plus de valeur à mes yeux.

Personnellement, je ne suis inscrit qu'à 2 newsletters depuis longtemps. Et celles-là, elles ont mon vrai email, que je consulte tous les jours. Là où des amis m'écrivent.

Et je peux te dire que pour que je le donne, cet email, c'est que je considère le blogueur comme un ami. Même s'il ne me connaît pas.

Écrire un commentaire

Quelle est la première lettre du mot mocfk ?

Fil RSS des commentaires de cet article