Vincent Kaheri

Le troupeau a toujours tort

Spam... A qui la faute?

Rédigé par vincent Aucun commentaire

Je viens d'être victime d'un syndrôme bien connu des blogueurs: le commentaire spam.

Tu sais que j'ai un seuil de tolérance très faible à la connerie.

Mais qui est responsable de ce fléau qui exhibe la nullité de ses auteurs?

Tu l'as vu, je n'ai pas encore (beaucoup) de commentaires.

Evidemment, je ne communique absolument pas sur ce blog. Le bouche à oreille fera son job, sainement et surement. Je pourrais booster les visites, bien sûr, mais n'ai pas l'intention de le faire.

En fait, j'ai déjà pas mal d'abonnés à ma newsletter, même si je suis sur celle-ci le pire des nuls: je n'ai encore rien communiqué. Je sais, c'est honteux.

Dans un prochain article, je t'expliquerai pourquoi.

Mais on s'éloigne du sujet.

Mes premiers spams

Peu de commentaires, mais récemment 2 ont fait leur apparition sur VincentKaheri.com

Les cherche pas, je les ai supprimés.

Le premier disait: "J'aime ton blog et je sais que l'on peut compter sur la véracité de tes articles"

Le second fut un laconique "J'adore ton site, merci à toi, continue ainsi"

Evidemment, chacun de ces 2 admirateurs avait un site vers lequel mon blog faisait donc un lien direct.

Et encore évidemment c'est la seule raison pour laquelle j'ai reçu ces 2 commentaires.

Parce que j'étais curieux, j'ai cherché l'expression exacte de ces commentaires sur Google.

Ben figure toi, Eloi, que ces 2 golios avaient posté exactement le même texte sur des dizaines de sites, le même jour, en quelques heures à peine.

Crétins...

Imbéciles.

ABRUTIS.

Je ne sais pas comment qualifier ces pauvres nuls, tant leur QI flirte avec celui de l'huître, tant ils sont dignes du plus microencéphalique spammeur vendeur de faux viagra...

Ils ont dû lire un jour que le meilleur moyen d'avoir du trafic était de poster des commentaires sur d'autres blogs.

En cherchant bien, tu peux être sûr qu'ils ont aussi essayé de commenter sur des forums.

Pauvres glandus...

Tout ceci illustre bien un grand mal du web, un postulat qui est très mal utilisé: Trafic=argent.

2 manières de gagner du trafic

Un commentaire sur un blog permettrait, selon quelques gourous qui sont restés bloqués en 2004, d'obtenir du trafic de 2 manières.

Grâce à Google: un lien pointant vers ton site lui donne une marque d'autorité. Si quelqu'un pointe vers ton site, c'est qu'il doit être bon. Donc il montera plus facilement et plus rapidement en première page de Google.

Evidemment, personne n'a encore expliqué à ces cons que Google avait changé son algorithme et que ce qui était assez vrai en 2004 ne l'est plus 10 ans plus tard.

Et aussi grâce au trafic direct: le blog sur lequel est posté le commentaire doit avoir des visiteurs. Et un visiteur sera peut-être intrigué de voir le site de celui qui poste des commentaires aussi intéressants que pertinents.

Sauf que ces andouilles n'ont rien posté d'intéressant ni de pertinent. QUI voudrait en savoir plus sur l'auteur de "J'adore ton site, merci à toi, continue ainsi"?

Réponse: personne.

Qui est responsable du spam?

Bien sûr, on peut se mettre à beugler sur Ducon et Trouduc, les 2 spammeurs (que je soupçonne d'être un seul et même triste sire, vu que ces 2 commentaires ont été faits le même jour sur des dizaines de sites différents)

Blâmer les spammeurs, n'est-ce pas un peu facile?

Doit-on se plaindre de la bêtise des gens ou de la nullité des programmes télévisés? Pleurer sur l'économie en déconfiture ou combattre la grande distribution et ses produits fabriqués par des petits enfants au Sri Lanka?

Parce qu'au final, si de telles pratiques existent, c'est parce qu'il existe des glands pour les enseigner. Je refuse de croire que Ducon et Trouduc ont fait des recherches poussées sur l'aide de Google ou sur des forums sérieux.

Non, ils ont certainement lu un rapport gratuit qui révèle des secrets que l'auteur décide de partager avec de rares élus, parce qu'il est sympa comme tout.

Ou pire, ils ont acheté un ebook qui, s'il avait été imprimé, n'aurait même pas pu servir de papier toilette tant il crève sous la pression des doigts et irrite les fessiers les plus aguerris.

Le responsable: ceux qui répandent ces pratiques?

La faute en revient à tous ces charlatans qui perdurent sur la toile, ces sans-scrupule qui cherchent toujours un gogo à pigeonner.

Mais ceux-ci ne sont même pas mes ennemis, tellement ils sont bas dans l'échelle de la nullité. Honnêtement, je ne pensais pas qu'ils marchaient encore: il y a tant de sites qui donnent plus d'informations, plus de détails et plus de méthode sur le bon usage des commentaires, qu'il me semble aberrant que des minables aient encore des visiteurs...

A quoi sert vraiment un commentaire?

Remarque bien que je viens de parler du "bon usage des commentaires"... expression que je trouve tout aussi nulle que le pire des gourous.

Car un commentaire ne sert avant tout qu'à une chose: commenter. Donner ton avis sur un article exprimer ta réaction, ton sentiment.

Tout ceci pour te dire que je trouve très con de commenter uniquement pour obtenir du trafic.

C'est con et c'est minable.

Tous les commentaires écrits dans l'objectif d'obtenir un meilleur référencement ou du trafic direct ont un point commun: ils sonnent faux.

Ils ne sont pas en lien avec l'article. Ils sont génériques et n'apportent rien au débat.

Bref, on les reconnaît facilement.

Comment se protéger du spam?

Il y a des solutions pour se protéger des robots: Akismet fonctionne aussi bien sur Wordpress que sur PluXML. Un Captcha permet aussi de filtrer certains commentaires automatiques.

Impossible de se protéger contre ceux qui commentent manuellement. Comme l'ont fait Ducon et Trouduc.

Il n'y a deux solutions pour ça:

modérer les commentaires, c'est à dire approuver les commentaires un à un. Je n'en suis pas là. J'y viendrai peut-être un jour si ces spams se multiplient.

supprimer les commentaires indésirables tous les jours. C'est ma décision aujourd'hui.

Donc voici les bonnes pratiques sur VincentKaheri.com

Tout commentaire qui n'est pas en lien avec l'article sera supprimé.

En cas de doute, j'effectuerai des recherches pour vérifier la légitimité de ces commentaires.

ça ne me dérange absolument pas que tu mettes un lien vers ton site du moment que ton commentaire est légitime. Ici, je suis chez moi. Tu es chez toi aussi du moment que tu respectes les règles et les autres lecteurs.

Amen...

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot dhcy ?

Fil RSS des commentaires de cet article