Vincent Kaheri

Le troupeau a toujours tort

le "dick&knife business"

Rédigé par vincent / 19 mai 2017 / 1 commentaire

Je suis en train de fabriquer un nouveau produit sur l'affiliation.

Un système assez génial que m'a inspiré un marketeur des zuessa, comme quoi on peut élire Trump et avoir aussi de bonnes idées.

Et si tu te demandes ce que j'ai fait pendant tout ce temps, j'ai testé.

Un ebook super...(et c'est pas un des miens!)

Je  vends peu de choses en affiliation dans le marketing internet. Dès que je vois un type qui m'explique qu'il est passionné de marketing internet, j'ai envie de dégueuler. Encore un qui confond "faire ce qu'on aime" et "aimer ce qu'on fait", tout ça parce qu'il l'a entendu sur un podcast.

Mais il y a un livre qui a vraiment provoqué un coup de boost chez moi.

Un ebook d'un certain Dennis Becker.

5 bucks a day

Te précipite pas sur Google, tu vas te faire avoir.

Un vrai plan personnel

Le contenu est simple: c'est un ouvrage sur l'état d'esprit, mais tout dans le concret, comme seuls les Américains arrivent à en écrire.

Il te donne un système ou plutôt un plan d'actions pour créer des micro-businesses qui rapportent chacun en moyenne 5 euros par jour.

De plan, c'est de ne pas essayer un truc et de laisser tomber dès la première difficulté pour essayer le dernier système à la mode (qui sera lui-même remplacé par un autre dans 1 semaine).

Court (moins de 100 pages si ma mémoire est bonne), direct, facile à lire si tu as un niveau correct d'anglais.

Où le trouver?

Depuis le succès de cet ouvrage, l'auteur s'est embarqué dans une carrière de gourou assez écoeurante, selon moi. Mais son bouquin est disponible sur plusieurs pages, car il est vendu seul ou avec des bonus.

Je te déconseille les bonus (qui au final n'en sont pas puisque le prix augmente de 30 balles) parce qu'ils sont assez mauvais (un logiciel d'organisation et de productivité personnelle vendu en PLR pour 3 dollars et une interview de deux marketeurs qui font leur promo en débitant des banalités. Dommage, d'ailleurs, parce qu'ils sont plutôt pas mal, ces deux là, en dehors de ce "bonus"),

Alors tu peux acheter le bouquin seul pour 7 dollars en PDF (et être inondé d'emails sortis tout droit de l'autorépondeur du bonhomme) ou pour 4 dollars sur Amazon en version Kindle.

Quoi qu'il en soit, c'est un montant bien modeste et je t'invite à l'acheter.

Voici les liens (ce ne sont PAS des liens affiliés. Je pourrais. Mais j'veux pô):

http://www.e1kad.com/5bucksjr/

https://www.amazon.fr/5-Bucks-Day-Revisited-English-ebook/dp/B007B4MDNU/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1495190554&sr=8-2&keywords=dennis+becker+bucks

Evidemment, c'est en anglais, mais si tu savais combien c'est intéressant de bien maitriser cette langue! Quand tu arrives à faire du business sur le marché anglophone, tu verras que les résultats sont démesurés.

Bref...

Si je te parle de cet ouvrage, ce n'est pas pour gagner des sous, mais surtout pour te parler de mon prochain produit (eh eh, pas con le Vincent).

Des campagnes jumelées, quoi. Comme celles chères à Coluche.

Un système pour appliquer "5 bucks a day"

Que tu lises le bouquin de Dennis Becker ou pas n'a aucune importance.

Dans mon prochain produit, je propose un système pour débuter en affiliation. Pas un gros truc comme AffiliExpert, non. Une méthode toute simple, mais hyper solide pour toucher des commissions et créer une liste.

C'est tellement simple que je me suis presque foutu des baffes de ne pas y avoir pensé moi-même avant.

Car l'idée m'est venue à la lecture d'un blog dont je me rappelle plus le nom. Par association d'idée, j'ai mis au point ce système.

J'ai testé: ça marche super bien.

Pas essayé sur le marché francophone (j'avais besoin de volume pour voir les résultats. Et quoi qu'on en dise, le marché anglophone est plus vaste)

Je t'en dirai plus bientôt, une fois que ce sera fini.

J'ai testé des tas de trucs

J'en suis de plus en plus à essayer de simplifier des choses.

Les couenneries du genre "écrire des articles de qualité" sans expliquer ce que c'est qu'un article de qualité ni comment le faire, ça me gave.

Les absurdités du genre "dépensez 200 balles pour ce plugin d'espace-membre qui vous rapportera des milliards", ça me fait pleurer les fesses.

J'aime ce qui est simple et qui permet de débuter VRAIMENT.

Sans avoir déjà une liste, sans avoir des bénis-oui-oui sur Facebook, sans avoir des relations parmi des blogueurs influents.

Sans rien.

Peut-être qu'il faudrait faire un produit comme ça: "créer un business avec sa bite et son couteau" (désolé d'être vulgaire). Un best seller, ça deviendrait. En anglais, ça en jetterait: "The Dick&Knife business"

Je délire, pardon.

J'ai donc testé des tas de trucs depuis quelques mois. Histoire de voir quelles étaient les bonnes idées sorties du chapeau des génies.

Ben tu sais quoi?

Y'a rien de neuf.

Toujours les mêmes ingrédients.

Qualité, valeur ajoutée, liste, marketing par email

Quant aux recettes, à part le système que je suis en train de mettre en musique, ben y'a pas grand chose non plus.

Un frémissement, semble-t-il, sur le business via smartphone. Mais je suis pas encore versé dedans.

On verra bien.

1 commentaire

#1 vendredi 19 mai 2017 @ 17:33 Jimmy a dit :

"J'aime ce qui est simple" - Toute ma philosophie. C'est pour ça que je te suis.
Tu le publis quand "The Dick&Knife business" ? Tu as un client :)
Merci pour ton travail et le partage

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot ocay ? :