Vincent Kaheri

Le troupeau a toujours tort

Vendre du gratuit: encore plus rentable

Rédigé par vincent 2 commentaires

J'ai lancé une super offre pendant 4 jours le mois dernier.

J'ai vendu du gratuit.

Et il y a des leçons à en tirer.

Rappels pour la postérité

Le 20 janvier dernier, j'ai proposé mon nouvel ebook en "Pay what you want". C'est-à-dire que tu pouvais choisir le prix que tu allais le payer.

0€ si tu n'avais pas d'argent du tout, si tu n'appréciais pas que j'utilise autre chose que Paypal ou si tu ne me connaissais pas. Ou si tu es un de ceux qui collectionnent les ebooks gratuits en pensant à faire quelque chose de leur vie plutôt que d'agir (tu sais ce que je pense de ceux-là).

Ou alors le prix que tu veux.

Cette offre n'a duré que 4 jours.

Des résultats intéressants

  • 76 personnes ont téléchargé l'ebook.
  • 60 ont choisi de ne rien payer.
  • 16 ont contribué financièrement.

Des gains divers

Gain total: 74€.

A peine 1€ par "client".

Mais 4€60 en moyenne sur les "payeurs" que je remercie pour leur confiance.

Les paiement vont de 0,99$ à 12$.

La valeur est affaire de perception

Je l'ai déjà dit, écrit, martelé, répété: la valeur n'est pas une notion absolue. Elle est dans la tête de celui qui achète.

Parmi tous les acheteurs, beaucoup ont certainement payé un dollar symbolique pour remercier du travail effectué et me montrer qu'ils appréciaient mon contenu.

D'autres ont rémunéré la valeur qu'ils donnaient à la chose, par rapport à ce qu'ils connaissaient de mes ebooks, par rapport aux autres ouvrages d'autres auteurs, etc.

De même, parmi tous ceux qui ont téléchargé l'ebook gratuitement, il y a de tout:

  • des "qui n'ont pas d'argent"
  • des "qui n'ont pas envie de s'embêter à sortir leur carte Visa pour payer en ligne"
  • des "qui n'ont pas confiance et qui veulent voir avant d'acheter"
  • des "qui collectionnent les ebooks gratuits parce que un jour, dans 60 ans, ils vont se lancer et là, vous allez voir ce que vous allez voir"
  • des "qui ne veulent utiliser que PayPal et là, c'était pas possible"
  • et aussi des "qui pensent qu'il s'agit encore d'un ebook merdeux gratos parce qu'il est plein de liens d'affiliation et que pas question que je paye pour lire de la pub".

Et franchement, je n'en veux à personne. Je ne suis PERSONNE pour avoir le droit de juger quiconque sur le fait de ne pas payer.

On utilise ce qui a de la valeur

Ce que je sais en revanche, c'est que ceux qui ont acheté le guide vont le lire. Et l'utiliser.

C'est vrai, quoi: quand tu payes quelque chose, c'est pour t'en servir.

En revanche, quand tu donnes zéro valeur à un produit, alors la probabilité est grande que tu ne l'utiliseras pas.

Et dans le cas de cet ebook, que tu ne le liras même pas.

La valeur n'existe pas. Elle est dans l'esprit de celui qui achète.

Tout le boulot du vendeur est de faire grossir cette perception.

En d'autres termes, c'est une question d'enjeux.

La valeur perçue pour multiplier son prix par 40

Imagine une bouteille de soda. Toute simple. Qui coûte 50 centimes dans n'imporrte quel supermarché.

Mais cette bouteille, si tu crèves de soif, en plein désert (y'a RIEN à 100 kilomètres à la ronde), tu seras prêt à la payer 20€. Voire plus.

Les avantages qui ne servent à rien.

Répondre à un enjeu, ce n'est pas énoncer tous les avantages d'un produit.

Suppose que tu es dans le désert et que tu meurs de soif, tu te ficherais royalement que le soda que je te propose soit "sans sucres" et te permette de garder de belles dents, de ne pas grossir.

Ce n'est pas ça, ton enjeu.

Ton enjeu, c'est d'étancher ta soif. Et pour ça, si tu n'as pas le choix, tu paierais 20€ pour une bouteille de soda.

Moi, si j'arrive à te convaincre que tu vas mourir si tu n'achètes pas ce soda, alors ce n'est pas 20€ que je vais te le vendre. Mais 100 ou 200, voire même plus.

En conclusion: je recommencerai cette opération

Je recommencerai non pas parce que je suis ravi d'avoir lâché mon ebook gratuitement à 80% de ceux qui l'ont obtenu.

Mais parce que:

  • ça m'a permis de savoir si l'ebook allait marcher
  • j'ai découvert la valeur moyenne de l'ebook (tu remarqueras qu'il est disponible sur Amazon à 3,99$ (3€53).
  • j'ai 76 nouveaux abonnés à ma liste en quelques jours. En gagnant des sous, en plus.

Dédicace - Special Thanks

Un immense merci à Christelle pour son email si gentil, dont voici un extrait :

(...) Et surtout merci Vincent.

Merci pour tes ebooks clairs et précis. Je les ai imprimés et couverts de notes.(...) Je les ai tous appliqués. Celui-ci ne fera pas exception.

Merci à toi, Christelle. Ton email me va droit au coeur.

Enfin, je voudrais citer Vincent (aucune parenté) qui m'a écrit plusieurs lignes pour terminer sur ce morceau d'anthologie:

"NE POLLUES PLUS LE WEB AVEC TES EBOOKS DE MERDE"

(je sais, y'a une faute. Subtile, mais elle est bien là. J'ai fait un copié-collé)

Merci à toi, Anatole (je ne peux décemment pas t'appeler Vincent).

Grâce à toi, je sais qu'on ne peut pas plaire à tout le monde. Et que, au vu de l'intellect de certains, ben tant mieux!

2 commentaires

#1  - Jean a dit :

Hello
Si tu veux le faire en PWYW alors préviens moi a chaque fois. Pourquoi ne pas le faire tout de manière permanente ?

Répondre
#2  - vincent a dit :

@Jean :
Salut Jean,
Tu as raison. Tout le monde n'a pas été prévenu... Je le ferai pour le prochain.
Si je ne le fais pas de manière permanente, c'est parce qu'une promo limitée sur quelques jours fait agir les gens.
Quand c'est permanent, on remet à demain. Puis au surlendemain... et finalement, on oublie.
ça, c'est le motif commercial.
Le motif de fond, c'est parce que je mets tous mes guides sur Amazon. Tu le sais, je ne fais aucun référencement, aucun backlink volontaire, je n'ai aucune "stratégie SEO" ou de présence sur les rezozozio. Amazon me permet d'être trouvé.
Si je laisse tous mes produits en PWYW sur mon site, alors Amazon ne les mettra pas dans son programme de prêt (j'en parlerai dans un prochain billet)... et une part non négligeable de business Amazon disparaitrait... avec le trafic qui s'ensuit.

La méthode est celle-ci pour l'instant. Un jour, elle changera.

Répondre

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot pioh ?

Fil RSS des commentaires de cet article